Aide

Au poker, il y a 9 combinaisons de cartes avec un ordre distinct. La combinaison la plus forte des 9 est la "suite de couleurs royales" comme l'indique les mains en ordre décroissant ci-dessous

Suite : (quinte) royale, de même couleur du 10 l’As. Exemple : 10P, JP, QP, KP, AP
Quinte : (suite) de même couleur. Exemple : 5T ,6T, 7T, 8T, 9T
Carré : quatre cartes de la même valeur. Exemple : 7P ,7C, 7Ca, 7T
Full : trois cartes de la même valeur avec deux cartes d’une autre valeur. Quand il y a plusieurs fulls en compétition, le gagnant est celui avec la valeur la plus haute des trois cartes. Exemple : 4C ,4T, 4P, JCa, JP
Couleur : cinq cartes de même couleur, quand il y a plusieurs couleurs en compétition, le gagnant est celui qui a la carte la plus haute. Exemple : 10C, 2C, JC, 4C, AC
Quinte : cinq cartes qui se suivent, quand il y a plusieurs quintes en compétition, le gagnant est celui qui a la carte la plus haute. Un AS peut être utilisé au plus haut ou plus bas (mais pas le plus haut et le plus bas dans la même main). Exemple : 6, 7, 8, 9,10
Brelan : trois cartes de la même valeur. Exemple : 7C, 7P ,7T
Deux Paires : n’importe quelle deux carte d’une même valeur avec deux cartes d’une autre même valeur, quand il y a plusieurs deux paires de même valeur en compétition, le gagnant est celui avec la plus haute cinquième carte. Exemple : 9P, 9C, QT, QP
Une Paire : deux cartes de même valeur, dans le cas ou deux mains ont une paire c’est la paire la plus haute qui gagne. Quand il y a plusieurs paires de même valeur, le gagnant est celui avec les cartes de coté les plus hautes. Exemple : 8C, 8T
Hauteur : quand les joueurs n’ont aucun des jeux précédent, c’est la main avec la carte la plus haute qui gagne.


Lire la suite

Le Omaha a les mêmes règles que le Texas Hold’em, 2 exceptions près :

1. Les joueurs ont 4 cartes privatives au lieu de 2.

2. Pour former la meilleure main de 5 cartes, les joueurs doivent utiliser 2 des 4 cartes privatives et 3 cartes communes uniquement. Le Texas Hold'em au contraire permet d'utiliser les 5 cartes communes au lieu de 3.

Le Omaha est l'un des jeux les plus joués aux Tournois et Championnats comme le WSOP.

Lire la suite

Le Omaha Hi/Lo a les mêmes règles que le Omaha standard, mais il y a plusieurs façons de gagner un partage du pot.

Le gagnant du Hi est le joueur avec la meilleure main, comme au Omaha et Texas Hold’em. Mais en plus du gagnant Hi, il peut y avoir un gagnant Lo. La main Lo est une main avec 5 différentes cartes en dessous de 9. Vous pouvez vous servir des deux cartes "privatives" et cartes "communes" pour améliorer une main Lo. De toute façon vous devez utiliser deux cartes "privatives".

Par exemple : 3, 4, 5, 6 et 8 de n’importe quelle couleur serait une main Lo. La plus petite main Lo est la gagnante des mains Lo. Dans le cas d’un gagnant Lo le pot est divisé 50/50 entre le Lo et le gagnant Hi.

Dans le cas de plusieurs mains Lo, le gagnant Lo est déterminé en comparant la plus grande des petites cartes, ensuite la deuxième plus grande etc. Si il y a deux ou plus de mains Lo égales le pot Lo est divisé entre eux.

Il n’y aura sûrement pas de gagnant Lo chaque coup. Cependant, un joueur peut avoir 2 jeux différents ou les mêmes cartes privatives dans sa main pour jouer le Hi et Lo, en plus de n’importe quelles 3 cartes communes.

Lire la suite

Le Pot limité est différent des jeux sans pot limite par les montants de mise et de relance.

Le montant minimum de relance est le montant précédent de la relance ou de la mise du même coup.
Par exemple, si le premier joueur mise 10€, le deuxième peut miser un minimum de 10 €.

Le montant de la mise maximum est le total du pot + le montant total des mises des autres joueurs dans le tour + le montant suivi par le joueur. Par exemple, si le pot est de 50 €, le premier joueur mise 10 € et le deuxième mise 10 €, le troisième peut relancer au dessus de 80 € (50 € dans le pot principal + 20 € des mises du 1er tour + 10 € de la relance du joueur lui-même).

La règle dans le jeu Pot limité ne change pas dans le dernier tour de mise comme pour le jeu limité.

Lire la suite

La différence entre le jeu sans limite et le jeu limité c’est qu'il n y a pas de maximum pour chaque relance ( part la hauteur/montant de la table).

La règle au jeu sans limite ne change pas dans le dernier tour de pari comme pour le jeu limité.

Lire la suite

Le Stud 5 cartes est une variante du poker qui se rapproche du Stud 7 cartes. Comme son nom l’indique ce jeu se joue avec 5 cartes. Toutes les cartes distribuées aux joueurs sont individuelles ; il n’y a pas de cartes communes. Les différences entre le Stud 5 cartes et le Stud 7 cartes portent notamment sur :

Le nombre de cartes distribuées  la première donne : 2 cartes au lieu de 3 pour le Stud 7 cartes. Le nombre de tours d’enchères : 4 tours contre 5 pour le Stud 7 cartes

Le Stud 5 cartes se joue avec un maximum de huit joueurs.

L’ante 

Avant que les joueurs ne reçoivent leurs premières cartes, ils doivent placer l’ante. Il s’agit de la mise obligatoire qui permet de commencer la partie et constituer le pot.

1er Tour

Une fois l'ante placée, deux cartes sont distribuées chaque joueurs, l’une face cachée et l’autre face visible. Le joueur qui possède la carte visible ayant la plus petite valeur doit placer le « bring-in ». Il s’agit de la mise qui commence le tour des enchères. Note : En cas d'égalité de deux cartes plus petite valeur, on départage en fonction de la famille des cartes, par ordre croissant : trèfle, carreau, cœur et pique. La parole est ensuite donnée au joueur situé gauche du joueur ayant placé le « bring-in ». Ce joueur peut donc relancer, suivre ou passer. Enfin, les autres joueurs peuvent chacun leur tour (dans le sens des aiguilles d’une montre), suivre ou relancer. Au bout de trois relances, ils ne peuvent plus que suivre ou se coucher.

2e Tour

Une troisième carte est distribuée, face visible, chaque joueur. Le joueur qui prend la parole en premier est celui qui possède la meilleure main visible, c’est--dire la meilleure combinaison des deux cartes visibles. Ensuite, les autres joueurs prennent la parole chacun leur tour. Il ne peut y avoir qu’au maximum trois relances. Au bout de trois relances, les joueurs ne peuvent plus que suivre ou se coucher.

3e Tour 

Une quatrième carte est distribuée, face visible, chaque joueur. Le troisième tour d’enchères s’ensuit. Le joueur ayant la meilleure main visible prend la parole en premier. Puis les autres joueurs, chacun leur tour prennent la parole. Au bout de trois relances, les joueurs ne peuvent plus que suivre ou se coucher.

4e Tour

Une cinquième et dernière carte est distribuée, face visible, chaque joueur. Le dernier tour d’enchères s’ensuit. Le joueur ayant la meilleure main visible prend la parole en premier puis les autres joueurs, chacun leur tour.

L’abattage 

Le premier joueur dévoiler toutes ses cartes (les quatre cartes visibles et la carte face cachée) est le dernier avoir misé ou relancé. A défaut, il s’agira de l'ouvreur ou, défaut encore, ce sera celui qui possède la plus forte main visible. Le joueur qui possède la meilleure main remporte le pot. En cas d'égalité entre plusieurs mains, le pot est partagé de manière égale.

Lire la suite

Le Stud 7 cartes est une variante très populaire du poker. Comme son nom l’indique, il se joue avec 7 cartes au total. Le Stud 7 cartes se joue avec un maximum de huit joueurs et se compose de cinq tours d’enchères. Toutes les cartes distribuées sont des cartes privatives, il n’y a pas de carte commune (sauf dans de rares cas, voir note 5e tour ci-dessous). Pour désigner le joueur qui va distribuer les cartes tout au long de la partie, chaque joueur tire une carte et celui qui possède la carte ayant la plus faible valeur sera le donneur. Ce joueur devra donc distribuer les cartes en commençant toujours par le joueur directement sa gauche.

L’ante

L’ante est la mise initiale obligatoire placée par chaque joueur. Pour commencer recevoir leurs cartes, chaque joueur doit donc placer cette mise.

1er  tour

Trois cartes sont distribuées chaque joueur, dont deux cartes avec la face cachée et une carte avec la face visible. Le joueur qui a la carte visible la plus faible, doit placer le « bring-in ». Cette mise commence les enchères. Note : En cas d'égalité de deux cartes plus petite valeur, on départage en fonction de la famille des cartes. Par ordre croissant on a: trèfle, carreau, cœur et pique. Ensuite le joueur gauche de celui qui a placé le « bring-in » prend la parole. Ce joueur peut relancer, suivre ou passer. Puis, les autres joueurs prennent la parole chacun leur tour. Ils peuvent suivre ou relancer. Il ne peut y avoir qu’un maximum de trois relances. Au bout de trois relances, les joueurs ne peuvent plus que suivre ou se coucher.

2e tour

Une quatrième carte face visible, est distribuée chaque joueur. Puis s’ensuit un tour d’enchères. Le joueur qui a la meilleure main visible parle en premier puis les autres joueurs, prennent la parole chacun leur tour. Il peut y avoir trois relances maximum. Note : A partir du deuxième tour d’enchères, les joueurs peuvent doubler la mise, si un joueur possède une Paire avec ses cartes visibles.

3e tour

Une cinquième carte face visible, est distribuée chaque joueur. Puis le troisième tour d’enchères s’ensuit avec un maximum de trois relances possibles. Le joueur qui a la meilleure main visible parle en premier puis les autres joueurs, prennent la parole chacun leur tour. Il peut y avoir trois relances maximum.

4e tour

Une sixième carte face visible, est distribuée chaque joueur puis le troisième tour d’enchères s’ensuit. Le joueur qui a la meilleure main visible parle en premier puis les autres joueurs, prennent la parole chacun leur tour. Il peut y avoir trois relances maximum.

5e tour

Une septième et dernière carte est distribuée, face cachée, chaque joueur. Puis le dernier tour d’enchères s’ensuit. Le joueur qui a la meilleure main visible parle en premier puis les autres joueurs, prennent la parole chacun leur tour. Il peut y avoir trois relances maximum. Note : A ce stade de la partie, au cas où les huit joueurs sont encore en lice (cas rare) et qu’il n'y a plus assez de cartes distribuer tout le monde, le donneur distribue une carte commune face visible. Elle représentera la septième carte des joueurs.

L’abattage 

Les joueurs encore en lice dévoilent toutes leurs cartes pour comparer leurs mains : c’est l’abattage. Le joueur qui possède la meilleure main remporte alors le pot. En cas d'égalité entre plusieurs mains, le pot est partagé de manière égale.

Lire la suite

Il s'agit du paiement pour le service, prélevé sur les parties qui se jouent en argent réel. La commission est soumise aux parties auxquelles un joueur participe et pour lesquelles la Maison a généré au moins 0,01 € de commission sur ce joueur.

La commission générée, est calculée en divisant le total des commissions prélevées au cours de cette partie par le nombre de joueurs qui ont reçu des cartes.

Nous ne prélevons pas si le coup s’arrête avant le "flop".

Lire la suite

Il existe au Poker 9 types de mains différentes, classées selon un ordre spécifique. La combinaison avec le plus de force est la Quinte Flush Royale. La liste ci-dessous indique les combinaisons classées par ordre de force décroissante :

La Quinte Flush Royale :
Suite colorée à l'As.
Exemple : 10 de pique, Valet de pique, Dame de pique, Roi de pique et As de pique.
La Quinte Flush :
Suite de même couleur composée de 5 cartes de rangs consécutifs.
Exemple : 7, 8, 9, 10 et Valet de carreau.
Le Carré :
Quatre carte de même rang.
Exemple : valet de trèfle, valet de carreau, valet de coeur et valet de pique.
La Main Pleine :
Un brelan et une paire. Lorsque plusieurs Mains Pleines sont en compétition, le joueurs possédant les cartes au rang le plus élevé remporte la partie.
Exemple : Dame de carreau, Dame de pique, Dame de coeur + Roi de trèfle et Roi de carreau.
La Couleur
Cinq cartes de même couleur. Lorsque plusieurs Couleurs sont en compétition, le joueurs possédant la carte au rang le plus élevé remporte la partie.
Exemple : As de pique, Valet de pique, 7 de pique, 9 de pique, 5 de pique.
La suite :
Cinq cartes de rang consécutif. Lorsque plusieurs Suites sont en compétition, le joueurs possédant la carte au rang le plus élevé remporte la partie. L'As peut commencer ou terminer une suite (mais pas les deux à la fois).
Exemple : 8 de coeur, 9 de pique, 10 de pique, Valet de carreau, Dame de trèfle.
Le Brelan :
Trois carte de même rang.
Exemple : Roi de coeur, roi de carreau et roi de trèfle.
Deux Paires :
Deux fois deux cartes de même rang. Lorsque plusieurs joueurs disposent de Deux Paires de même valeurs, celui dont la 5e carte a le rang le plus élevé remporte la partie.
Exemple : Valet de trèfle, Valet de coeur + Dame de pique et Dame de carreau.
Une Paire :
Deux cartes de même rang. Lorsque plusieurs joueurs disposent de Paires, celle composée de carte au rang le plus élevé est gagnante.
Lors que plusieurs joueurs disposent de Paires de même valeurs, celui disposant de la carte au rang le plus élevé remporte la partie.
Exemple : 10 de pique et 10 de trèfle.
La Carte Haute
Lorsque les joueurs ne disposent d'aucune des mains susmentionnées, celui à la carte au rang le plus élevé gagne la partie.
Lire la suite

Le Six Plus Hold'em est une variante du Texas Hold'em qui utilise moins de cartes. Au lieu d'un jeu standard de 52 cartes, toutes les cartes ayant une valeur de 2, 3, 4, 5 (4 deux, 4 trois, 4 quatre et 4 cinq) sont retirées du jeu, donnant ainsi un jeu de 36 cartes, la plus faible étant le 6 et la plus élevée étant l'as. ​
Le Six Plus Hold'em possède un classement de mains légèrement différent du Texas Hold'em classique : les deux principales différences sont que le Brelan est désormais plus fort que la Quinte et que la Couleur est plus forte que le Full. Cela a été mis en place pour compenser le fait que les probabilités d'obtenir certaines mains ont changé, étant donné le nombre réduit de cartes, en comparaison avec le Texas Hold'em qui se joue avec 52 cartes.

Lire la suite
  • Feb7, 2023